L'aviso Cdt Ducuing



Quinzième aviso du type « A69 », le Commandant Ducuing a été mis sur cale le 1er octobre 1980, lancé le 26 septembre 1981 et il est entré en service le 17 mars 1983.
A l'instar de ses sisterships, cet aviso a été conçu, dans les années 70, comme spécialisé dans la lutte anti-sous-marine côtière pour pouvoir lutter contre les hordes de sous-marins soviétiques, qui ne manqueraient pas de déferler sur nos côtes, le grand soir venu...
Mais comme souvent, un bâtiment conçu pour une fonction particulière, est utilisé pour bien d'autres usages. Car au fil du temps, l'aviso type « A69 » est devenu le véritable « couteau suisse » de la Marine nationale, en remplissant des missions de défense des approches maritimes, de surveillance ou d'escorte en haute mer.
Dans un premier temps composante de la Flottille des bâtiments légers de la Méditerranée (Flomed) qui regroupait les avisos et les chasseurs de mines basés en Méditerranée, le Commandant Ducuing a été intégré à la Force d'Action Navale lors de la dissolution de la flottille, le 1er juin 2000.
Si la Méditerranée est son terrain de prédilection, ce bâtiment a également été déployé plusieurs fois en océan Indien. Ainsi en 2001/2002, après le les attentats du 11 septembre, il a effectué avec le groupe aéronaval, dans le cadre de la riposte alliée en Afghanistan, la mission Héraclès de lutte contre le terrorisme international, en participant au contrôle de la navigation et à la protection rapprochée du porte-avions Charles de Gaulle.
En 2007, il a été le premier bâtiment de guerre à participer à la protection des convois humanitaires du Programme Alimentaire Mondial à destination de la Somalie.


Suivez toute l'actualité de l'Aviso Commandant Ducuing en cliquant ici.




DONNEES GENERALES
Dimensions
Longueur ht :80 m
Largeur max. :10,3 m
Tirant d'eau max :5,3 m
Déplacement
Déplacement lège :1100 t
Déplacement pc :1250 t
Equipage
7 officiers, 42 officiers mariniers, 43 QMM
Energie - Propulsion
Motorisation : 2 diesel SEMT Pielstick 12PC2V400
Puissance :12 000 Ch (8825 kW)
Hélices :2 hélices à 4 pales orientables
Vitesse :24 noeuds
Usine électrique :840 kW (2 DA x 320 + 1 DA x 200)
Distances franchissables
à 15 noeuds :4500 nautiques (8000 km)
à 18 noeuds :3000 nautiques (5500 km)

Ce bâtiment au concept simple et robuste, dont la fragilité de la coque n'est qu'apparente, bénéficie d'une propulsion fiable et économe dont l'inadéquation aux bas régimes a été compensée par un suivi rigoureux de "décrassage" ainsi que par la mise en place d'un couplage rapide permettant de transiter sur une ligne d'arbre.

ARMEMENT
Lutte anti-aérienne
1 canon de 100mm
1 système Simbad (2 missiles Mistral)
2 affûts de 20mm antiaérien Oerlikon
4 affûts pour mitrailleuses de 12.7mm
Lutte anti-surface
Infrastructure pour 4 missiles Exocet MM40
Lutte anti-sous-marine
4 torpilles L3 ou L5
4 tubes lance-torpilles

Nota : Le lance-roquettes de 375mm modèle 1972 (photo ci-contre © MN) a été débarqué pour y installer un système SYRACUSE 2 (SYstème de RAdiocommunications Utilisant un SatEllite), et la soute correspondante remplaçée par un poste pour 9 commandos.


EQUIPEMENTS ELECTRONIQUES
Détection
1 radar de veille combiné Air/Surface DRBV 51A
1 radar de conduite de tir DRBC 32E
1 radar de navigation DECCA 1226
1 sonar de coque DUBA 25
Guerre électronique
1 intercepteur radar ARBR 16
2 lance-leurres Dagaie
Infrastructure pour un bruiteur SLQ-25 Nixie

Observations : La drome est principalement constituée par une EDO (embarcation de drome opérationnelle), qui est une embarcation semi-rigide propulsée par un moteur de 200CV turbo-diesel pouvant transporter 14 personnes à 30 noeuds. Cette embarcation a remplacée la vedette de servitude du type ARCOR 670 d'origine.


LES COMMANDANTS DE L’AVISO «Le Commandant Ducuing»

Capitaine de frégate Bertrand Jevardat de Fombelle - 23 août 1982
Capitaine de frégate Patrice Dupeyron - 20 février 1984
Capitaine de frégate Jacques Mazars - 27 août 1985
Capitaine de frégate Maurice Demoisson - 6 mars 1987
Capitaine de corvette Denis Couillard - 22 juillet 1988
Capitaine de corvette Jean-Michel L'Henaff - 17 février 1990
Capitaine de corvette Gilles Bizard - 22 février 1991
Capitaine de frégate Franck Josse - 20 février 1992
Capitaine de frégate Pierre Leclair - 18 mars 1993
Capitaine de frégate Bruno Thome - 29 septembre 1994
Capitaine de corvette Yves Postec - 29 mars 1996
Capitaine de frégate Jean-François Soum - 28 janvier 1998
Capitaine de frégate Antoine Devaux - 8 septembre 1999
Capitaine de frégate Denis Massie - 22 février 2001
Capitaine de corvette Bruno Sciascia - 4 septembre 2002
Capitaine de corvette Eric Malbrunot - 18 février 2004
Capitaine de corvette François-Xavier Polderman - 1er juillet 2005
Capitaine de corvette Philippe Le Gac - janvier 2007
Capitaine de corvette Etienne Knapp - 27 juin 2008
Capitaine de corvette Jean Grall - 17 décembre 2009
Capitaine de corvette Olivier de France - 9 août 2011


(Sources : Flotte de Combat 1990 à 2000 ; plaquette de présentation A69 DCAN 1976 version espagnole et anglaise - dessin DCAN ; Guide complet de la Flotte à Toulon)